JULIANA BEASLEY
"SÈTE #10"
13 MAI > 09 JUILLET
Musée Paul-Valéry «Hors les murs» - salle Tarbouriech

Juliana Beasley, en héritière d’une tradition photographique américaine (Arbus-Goldin) s’intéresse aux marges de la société qui l’entoure. New York est « sa ville » et c’est là, dans le quartier déshérité de Rockaways qu’elle travaille à documenter une petite communauté blanche en bout de course, miséreuse et oubliée, depuis quatre ans.
Avant cela, un livre « Lap Dance », publié en 2003, nous révéla sa capacité d’immersion totale. Immersion indispensable pour arriver à ses « fins photographiques», dit-elle.
À Sète, Juliana est partie à la découverte d’un espace, presque une île, mais aussi des sétois tellement attachés à leurs traditions et à leur culture. À Sète, c’est le sud qu’elle découvrait… Une aventure pour elle, périlleuse parfois, tant le décalage est immense entre la vieille Europe et l’Amérique d’aujourd’hui. Il en résulte un livre, le troisième d’une collection passionnante, après Anders Petersen et Bertrand Meunier, différent. En carrés et en couleurs, après les noirs âpres de 2008 et 2009. Un livre d’où surgit une Sète faite d’intérieurs baroques et d’histoires particulières. Une autre Sète, une autre découverte…

www.julianabeasley.com

VOIR / COMMANDER "Sète #10" par Juliana Beasley