JACOB HOLDT
"AMERICAN PICTURES"
13 MAI > 30 MAI
Chapelle du Quartier Haut

Jacob Holdt a 24 ans lorsqu’il décide, en 1971, de parcourir le continent américain. Ce jeune danois, fils de pasteur, est alors frappé par une Amérique où règnent pauvreté, exclusion et racisme. Choqué, il décrit cette misère dans les lettres envoyées à ses parents qui restent incrédules. Son père décide alors de lui envoyer un petit appareil photographique afin qu’il puisse ajouter des « preuves » à ses récits. C’est ainsi que commence un long périple à travers les Etats-Unis qui durera cinq ans.
Devenu photographe à cause de l’impérieuse exigence du témoignage, Jacob Holdt réalisera des milliers de clichés en couleur qu’il a rassemblé dans un livre en forme de journal intime, «American Pictures», édité en 1978.
Presque inconnu du monde de la photographie, Jacob Holdt est une figure du milieu militant danois. Il vit aujourd’hui des conférences contre le racisme qu’il donne sur la base du travail documentaire engrangé à l’époque.
Exposition réalisée avec le soutien de l’association GwinZegal.

www.american-pictures.com