FR | EN

PRISONS

SÉBASTIEN VAN MALLEGHEM
BELGIQUE


  Maison de l'image documentaire


Sébastien Van Malleghem nous livre le fruit d’un long reportage sur l’état des prisons belges. Après s’être consacré au travail de terrain de la police, il s’attaque là à une autre institution de son pays.

Il lui a fallu passer au travers de tous les pièges tendus et obtenir les autorisations d’une administration bien frileuse mais au final son constat est impressionnant :

« Je veux montrer la détresse générée par la privation de liberté et de relations, par la claustration dans des cellules aux relents de roman gothique ou de film d’horreur, par l’échec aussi ; celui de l’évasion avortée dans la drogue ou les rapports malsains. Ces visages torves, défaits, victimes et miroirs des passions nées dans nos théâtres urbains sont notre part d’ombre... »

Le livre Prisons est disponible aux Editions André Frère.

Diplômé en 2009 de l’Ecole Supérieure des Arts “Le 75“, Sébastien Van Malleghem circonscrit d’emblée un univers photographique singulier, au sein duquel les ruptures et les contrastes incisifs de l’image transcodent la constante pression de l’urgence qui anime le geste du photographe. Depuis 2008, celui-ci s’est engagé dans l’élaboration d’un triptyque consacré à l’exploration du système judiciaire, dont Police (2008-2011) et Prisons (2011-2014) constituent les deux premiers opus. Au terme d’une incursion en Libye sur les ruines de la dictature de Kadhafi (The Ruins of the Power, 2012), Sébastien Van Malleghem se recentre sur l’Europe pour s’intéresser aux junkies, Sdf, artistes et contestataires à la dérive que régurgite la capitale allemande : The Last Shelter clôture en 2014 un reportage initié à l’occasion d’une invitation de deux mois en résidence d’artiste à Berlin (2013). Violent, hanté d’une prescience de noctambule, le territoire ainsi balisé, d’un reportage l’autre, assigne les dysfonctionnements, les fractures humaines et sociétales, la marginalité et le dévoiement de l’insoumission, l’échec. Traversé d’une compassion amère, il exsude le chaos des univers mentaux, la fragilité des mondes intérieurs, l’évanescence de l’humain.
Lauréat 2015 du Prix Lucas Dolega avec Prisons, Sébastien Van Malleghem inscrit son empreinte dans la lignée des photojournalistes profondément attachés à la liberté d’expression, à l’implication sur le terrain et à la prise de position assumée. Les images de l’auteur ont par ailleurs fait l’objet de nombreuses récompenses, publications et expositions à travers le monde.


www.sebastienvanmalleghem.eu
VERNISSAGE

VENDREDI 06 MAI 2016 - 16H
[voir tous les vernissages]

VISITE

SAMEDI 07 MAI 2016 - 10H
[en savoir plus]

EDITION

PRISONS - ANDRÉ FRERE ÉDITIONS
[plus d'infos]



EXPOSITIONS