– SALLE TARBOURIECH –
du 29 mai au 16 juin
Vernissage le vendredi 31 mai à 19h

ALGUNAS CHICAS

ADRIANA LESTIDO



© Adriana Lestido / Agence VU'

 
Adriana Lestido ne conçoit la photographie que comme un accompagnement de sa vie, de ses critiques de la société, de sa condition de femme dans un pays machiste.

© Adriana Lestido / Agence VU'

Elle organise des projets, au rythme lent, qui interrogent en profondeur le monde dans lequel elle vit. Qu’il s’agisse de la condition des femmes en prison ou de la relation entre mères et filles, elle met en place des dispositifs de questionnement du quotidien qui révèlent le réel et demandent à la photographie une analyse des situations.

Elle le fait en enregistrant les moments intenses des relations interindividuelles, qu’elle organise ensuite comme autant de récits qui serviront à décrypter une situation, à en situer les enjeux, à en révéler les implications. En noir et blanc, avec une réelle humilité par rapport à ce qu’elle traite, elle est profondément convaincue de la nécessité d’une photographie documentaire qui s’ancre dans le présent. Elle s’attache à développer des problématiques qui ne pourraient se comprendre sans leur dimension sociale. Elle interroge de façon globale l’état du monde autour de cas particuliers.

Témoin avant tout, elle s’attache à mettre en question, et en images, l’état d’une société dont elle fait partie, qu’elle ne veut ni sublimer ni transformer en spectacle, et s’attache à un quotidien “non spectaculaire” dont elle révèle les failles, les déséquilibres. Elle dit, avec une rare simplicité visuelle, les douleurs, les difficultés, les ruptures d’univers qu’elle accompagne de son rythme calme et attentif.

Photos © Adriana Lestido / Agence VU'


LA PHOTOGRAPHE
Adriana Lestido est née en 1955 à Buenos Aires en Argentine. Elle y a fait ses études de photographie puis, pendant quinze années, de 1980 à 1995, elle fut photojournaliste dans des quotidiens argentins. Dès le début de sa carrière la photographie fut pour elle le moyen de décrypter les relations humaines. Elle obtient le prix Hasselblad en 1991 puis le prix de la fondation Mother Jones et la bourse Guggenheim. Considérée comme une grande personnalité de la culture argentine, elle n’a eu de cesse de défendre la cause des femmes tout au long de sa carrière.

SITE OFFICIEL


TÉLÉCHARGER LE LIVRET JEU


VOIR TOUTES LES EXPOSITIONS